Objectif Fab14

Crédit photo : Alexandre Rousselet

 

L’événement Fab14 est organisé en France en juillet 2018. Toujours pleine d’idées et de motivation, votre asso ACNE souhaite faire d’Albi un point chaud de cette rencontre de makers internationaux. Voici une description de l’événement et des indications afin de participer à son organisation.

Chaque année, une ville (Boston – USA en 2015, Shenzhen – Chine en 2016, Santiago – Chili en 2017) organise un rassemblement de makers issus de près de 1 000 Fablabs du monde entier et accueille plusieurs dizaines de milliers de visiteurs. Pour l’année 2018, le Fab14 est confié par la FabFoundation à un pays entier, la France. La forte densité de FabLabs sur le territoire français confère à notre pays le statut de plus grosse communauté européenne de makers. Ainsi, tous les Fablabs de France pourront accueillir et échanger avec leurs homologues internationaux, une première !

Cette édition particulière est partitionnée en 2 temps. Le premier, du 12 au 15 juillet, est un FabFestival distribué. Il s’agit d’événements menés et organisés par les quelques 150 Fablabs français. Grâce aux thématiques mises en avant par chaque ville, les makers inscrits pourront choisir de visiter un ou plusieurs lieux suivant leurs affinités. Puis, du 16 au 19 juillet une FabConference rassemblera à Toulouse les différents acteurs et les makers pour un symposium de clôture.

À Albi, le thème Environnement et plus spécifiquement l’agriculture urbaine sont retenus. Notamment, l’idée de la construction d’un dôme géodésique a germé progressivement. Il s’agirait d’un dôme vivant, pouvant accueillir des réunions, des expositions, des apéros … C’est aux côtés et avec l’aide des FabLabs Lab-Origami (Caylus, 82), Createch (St Jean, 31) et Innofab (Castres, 81) qu’Albilab propose un événement à l’occasion de Fab14.

Les nombreuses compétences des makers d’Albi, de St Jean, de Caylus, de Castres et d’ailleurs seront mises à l’honneur pour équiper le dôme de panneaux photovoltaïques, de panneaux solaires, d’un système de récupération d’eau afin de rendre cet espace autonome en énergie et en ressources. De plus, des systèmes domotiques pourront gérer et commander à distance les besoins de cet espace. En complément, des bassins d’aquaponie ou hydroponie, des carrés potagers … voire d’autres idées et équipements sortis tout droit de votre imagination apporteront des éléments vivants et conviviaux à la structure. Ainsi, les technologies low-tech et high-tech pourront se mêler pour faire de ce dôme en bois un espace de travail unique et privilégié.

Deux équipes de travail se sont constituées. La première se concentre sur la constitution du dôme (dimensions exactes, plan de construction, matériel…) puis de son équipement. La seconde est chargée de l’organisation de l’événement, gestion des makers internationaux, détermination des ateliers, gestion du budget des sous !

Les deux équipes sont indépendantes et inter-connectées et il est possible d’assister aux réunions de travail de chacune des deux. La prochaine réunion porte sur le dôme géodésique. Elle a lieu jeudi 12 octobre, à 19h. RDV les gens !