Jeudi dernier, 22 octobre, nous avons lancé le cycle des Soirées projet. Ces rencontres consistent à regrouper les personnes intéressées autour d’un projet présenté par quelqu’un. Il s’agit, dans la dynamique propre au Fab Lab, de réunir des compétences, des moyens, des disponibilités, des ressources, de façon à faire avancer un projet dans l’objectif de le voir aboutir.

 

Ces projets peuvent être de toute nature, toujours dans une démarche de fabriquer, créer, concevoir, concrétiser quelque chose qui n’existe pas ou qui est inaccessible, quelque chose qui peut être utile à une personne ou plusieurs, en France ou ailleurs, quelque chose qui tout simplement nous fait plaisir ou dont nous en rêvions depuis un certain temps.

 

La démarche pour enclencher ce type d’actions est la suivante :

  • le projet doit se faire connaître au sein de l’association, du Fab Lab, parmi des membres, en solo ou en groupe,…
  • ensuite, un appel à compétences est lancé parmi les membres et parmi tous les contacts de l’association
  • une première réunion projet est convoquée pour faire se rencontrer les personnes intéressées et lancer le projet
  • une organisation s’en suivra en fonction de la nature du projet, des membres du groupe-projet,…

 

Souvenez-vous !

  • il est possible à tout moment d’intégrer un groupe-projet, même si le projet est bien avancé : toute compétence supplémentaire et toute bonne volonté sont les bienvenues
  • l’association vous tiendra au courant des projet convoqués et des projets en cours via les voies de communication habituelles : e-mail, site web, page Facebook, compte Twitter, et aussi, bien entendu, au Fab Lab et lors de toute rencontre que vous aurez avec un ou plusieurs des membres de l’association.

 

Nh’ésitez pas à nous solliciter, à nous contacter, si vous avez des envies, des idées, des projets, si vous ne savez comment vous y prendre, s’il vous manque du matériel, des compétences, des appuis,…

C’est l’objectif principal du Fab Lab : donner à tous la possibilité de développer et concrétiser son projet ou participer à ceux d’autres personnes.
Pour voir le détail du projet de cette première Soirée projet, suivez ce lien : projet orthèse, lancé par Eric Burgat.

Eric Burgat est rentrée en contact avec ACNE lors de la fête des associations d’Albi en septembre 2015. Très intéressé par la démarche, il a suivi l’action et la communication de l’association et était présent lors de la rencontre mensuelle du 12 octobre : c’est à ce moment là qu’il a réalisé une présentation publique de son projet, devant une cinquantaine de personnes, et que le projet a été lancé. Quelques jours après, le 22 octobre, la première Soirée Projet était organisée autour de son projet, dont voici les lignes principales :

 

CONTEXTE DU PROJET

Éric est un jeune homme de 48 ans. Il a eu un accident de la route en 1992, ce qui lui a laissé des séquelles au niveau du membre inférieur droit : défaillance du maintien du genou dans son axe et en latéralité ; défaillance du muscle de releveur du pied.

Il doit porter une orthèse au quotidien : attelle cruropédieuse enserrant la jambe entière du haut de la cuisse jusque sous les orteils. Elle est constituée de quatre parties:

  • une coque en fibre de verre autour de la cuisse
  • une coque en fibre de verre autour du mollet
  • les deux étant reliées par une articulation en inox de chaque côté du genou
  • le tout se terminant par un chausson articulé, en fibre de verre, qui s’insère dans une chaussure montante

Depuis les années où Eric vit dans ces conditions, il a fait toutes les recherches possibles pour améliorer sa qualité de vie. Parmi les orthésistes professionnels, il a trouvé qu’ils font du matériel peu solide et non adapté (qu’il assimile à un “carcan”) qui immobilise des mouvements non atteints. Il a depuis longtemps travaillé pour se fabriquer lui-même une orthèse le plus adaptée possible à son anatomie et à ses besoins. A l’heure actuelle, il est arrivé au maximum de qu’il pouvait faire tout seul, avec ses connaissances et le matériel à sa disposition, mais l’orthèse comprend toujours des points défaillants, et le renouvellement de pièces usagées constitue à chaque fois un nouveau challenge à part entière, qu’il doit rapidement remédier pour pouvoir conserver sa mobilité quotidienne le lendemain.

 

BESOIN

Il a ainsi la volonté de développer une orthèse solide et articulée : une attelle solide avec des pièces d’usure interchangeables, légère, « réfrigérée », esthétique et non volumineuse, et qui se porte par dessus un bas de contention.

 

GROUPE DE TRAVAIL

Un groupe de travail s’est déjà formé autour de ce projet. Il est constitué de plusieurs ingénieurs informatiques, des experts en génie mécanique, une ergothérapeute, un expert en matériaux composites, un ancien directeur de la recherche (veille et innovation), des professionnels du graphisme 2D et 3D. Eric Burgat lui-même est mécanicien.

Si vous souhaitez les rejoindre, n’hésitez pas à rentrer en contact avec ACNE.

 

RAYONNEMENT DU PROJET

L’objectif avec le développement de ce projet, exprimé dès le début par Eric lui-même, est de pouvoir modéliser l’outil et ses composantes de sorte qu’il puisse également être adapté à d’autres personnes avec des besoins similaires.

 

IMG_5465 projet eric

En partenariat avec le réseau des médiathèques du Grand Albigeois, l’association a organisé une première matinée de formation, suivie l’après-midi d’une présentation du concept de Fab Lab.

 

Cette journée a eu lieu samedi 17 octobre 2015 à la médiathèque d’Albi Pierre-Amalric, entre 10h et 17h, et a accueilli un public très varié mais très intéressé aussi.

 

Le matin, une dizaine de personnes s’étaient inscrites préalablement à un atelier d’initiation à la programmation. Grâce à l’utilisation de petites cartes électroniques pour débutants, les cartes Thingz, les participants, âgés de 8 à 55 ans, se sont amusés à réaliser des petits programmes pour réussir à faire allumer une led, donner à un bouton des consignes d’allumage-extinction, faire sonner un petit buzzer, afficher des chiffres puis un compte à rebours,…

Destinées à faire comprendre le principe de programmation et de fonctionnement électronique, ces kits, unis aux explications de l’intervenant, permettent d’aborder la logique propre à une démarche de programmation orientée objet (la grammaire de la programmation, l’ordonnancement des indications, le type d’actions réalisables,…) et la logique sous-jacente dans le fonctionnement de tous nos appareils électroniques quotidiens (arrêt/marche, allumage/extinction, vitesse, attente, volume,…), pouvant extrapoler ces connaissances pour une compréhension de systèmes identiques mais plus complexes (fonctionnement d’un robot,…).

L’intérêt pour ces apprentissages n’a fait qu’augmenter au fur et à mesure du déroulement de l’atelier, les personnes qui y assistaient souhaitant naturellement aller plus loin à la fin de chaque étape.

 

L’après-midi, nous avons été une quarantaine de personnes en tout à nous être réuni pour une rencontre conviviale autour de ce que Fab Lab veut dire, ce qu’on peut y faire et la philosophie portée par ce type de lieu.

Un public très intéressé, dont plusieurs personnes parmi celles qui avaient déjà participé le matin à l’atelier, et qui a posé beaucoup de questions, soulevé des interrogations, pour aboutir de façon tout à fait spontanée à un débat convivial mais qui a posé des questions fondamentales : est-ce que les tiers-lieux peuvent contribuer à changer les façons de travailler, de vivre, et les relations entre citoyens ? est-ce que l’esprit collaboratif est une démarche sociale réellement envisageable ? comment concrètement peut-on faire aboutir un projet ? quels sont les moyens mis en œuvre pour cela ? quel rôle jouent les collectivités ?…

 

Événement après événement, en accueillant des publics de tous horizons (étudiants, entrepreneurs, curieux, jeunes, enfants, professionnels,…), nous nous rendons compte de comment toute cette société civile a compris les enjeux inhérents aux évolutions technologiques de ces dernières décennies et la forte attente du public pour que tous ces outils puissent vraiment apporter un bénéfice pour l’ensemble de la société et pour chacun des individus au quotidien. L’engouement est grand, un Fab Lab à Albi constitue pour toutes ces personnes une merveilleuse nouvelle et une opportunité pour tous de pouvoir enfin avoir accès à ces outils, connaissances et compétences pour pouvoir, ensemble, construire notre vie, notre société, d’aujourd’hui et de demain.

 

Nous remercions le réseau des médiathèques du Grand Albigeois pour ce partenariat et envisageons déjà de nouvelles collaborations avec eux.

 

Merci à tous pour votre intérêt !

 

IMG_5442

 

IMG_5447

Comme nous vous en avions parlé, l’association ACNE fondatrice du FabLab Albi a préparé le lancement d’une campagne de financement participatif sur la plateforme Ulule.

Cette campagne de financement est très importante pour le futur de votre FabLab, à deux titres :

  • elle permet de récolter des fonds pour l’achat d’une découpeuse laser. La taille de la découpeuse sera déterminée par l’argent récolté pendant la campagne. Plus les donateurs seront généreux, plus grandes seront les dimensions et la puissance de la découpeuse laser, et plus les utilisateurs du FabLab auront  de possibilités de création.
  • cette campagne, si elle est activement soutenue et couronnée de succès, ce que nous espérons, donnera une plus grande légitimité au FabLab et sera un signal de l’assise citoyenne de son action.

 

Lundi dernier, lors de la réunion de l’association, vous étiez une quarantaine à être venus et nous avons soumis ensemble en direct le projet à la plateforme Ulule.

Ulule a rapidement donné son accord définitif, et la campagne a été publiée :

http://fr.ulule.com/fablab-albi

Vous pouvez donc commencer à participer dès à présent !!!

Lisez bien le texte du projet et regardez les contreparties – elles peuvent vous permettre d’acquérir du matériel à très bon prix.

Rappel : la participation à la campagne Ulule est pour l’instant le seul moyen pour devenir membre du FabLab ou pour le soutenir.

Intéressant à savoir : les adhésions se font via cette campagne Ulule à un tarif préférentiel (20€ pour tous au lieu de 30€ par la suite).

La procédure est très simple : il faut se rendre sur la page indiquée (http://fr.ulule.com/fablab-albi), cliquer à droite de l’écran sur le pack de votre choix, et se laisser guider.

Parlez-en à vos amis et voisins !

Relayez l’information sur les réseaux sociaux !

Faites bouger Albi et le Tarn !

Plus on sera de fous, plus le FabLab sera beau et plus on s’amusera !

N’hésitez pas à nous solliciter pour toute question ou si vous avez besoin d’information, notamment sur les contreparties de la campagne.

Suite à la deuxième rencontre ACNE, en septembre, l’association a travaillé dur pour faire connaître ses projets.

Les principales réussites suite à ce travail ont été :

  • une présence remarquée sur de nombreux événements (Fête  des associations à Albi, Cour des Miracles (Université Champollion, Albi), Nuit des Chercheurs (Grand Théâtre, Albi), Village des Sciences (Espace Apollo, Mazamet), etc.),

  • l’établissement d’un partenariat avec la C2A qui débouche sur l’obtention d’un local pour le FabLab et sur une aide à l’équipement.

La troisième rencontre a eu lieu lundi 12 octobre dans les locaux d’Innoprod, en présence d’une cinquantaine de personnes de tous horizons.

Une présentation interactive menée par le président de l’association, Kévin Mazars, a permis d’aborder les sujets listés ci-dessous, et de répondre aux nombreuses questions du public présent :

  • Présentation du projet et de son état d’avancement : local, achats de matériel réalisés et prévus, subventions, adhésions,…
  • Point sur les événements réalisés / les publics intéressés
  • Lancement en direct d’un financement participatif via la plateforme Ulule (http://fr.ulule.com/fablab-albi/) / démarche d’adhésion
  • Point sur le local / appel à idées

La présentation est à votre disposition ici : présentation ACNE 12 oct. 2015.

Voici quelques unes des questions posées (vous les retrouverez bientôt dans la foire aux questions du site de l’association)  :

  • Qu’en est-il des  droits d’auteur pour les objets fabriqués dans le Fab Lab ?

  • Comment s’organisent les rencontres de l’association ?

  • Quelles sont les machines obligatoires pour être un Fab Lab “MIT” ?

  • Y a-t-il la possibilité de faire des échanges des machines entre Fab Labs ?

  • Est-ce que l’on peut faire appel à des compétences si jamais on ne sait pas se servir des machines ou pour monter son projet ?

  • Y a-t-il des idées pour faire des antennes du Fab Lab dans le département ?

  • Est-ce qu’il y a des salariés actuellement ?

  • Envisagez-vous de travailler avec Mimausa ?

  • Quelle est la  durée de la campagne Ulule ?

 Suite à la présentation, nous avons  procédé au tout premier appel à compétences et à participation autour du projet d’Éric, qui souhaite profiter des outils numériques et de la dynamique collaborative du FabLab pour se fabriquer une orthèse plus précise et adaptée à son anatomie.

A ce sujet, le FabLab propose une soirée projet dédiée à Éric le jeudi 22 octobre à 18h (détails dans l’agenda)

 La soirée s’est achevée par un apéritif qui a permis de nombreux échanges entre les participants de la soirée.
ACNE remercie de tout cœur Sandrine Miquel qui a préparé et offert le buffet servi.

Elle vous sera très reconnaissante de lui faire connaître votre appréciation du buffet via ce petit questionnaire (3 questions).

À très bientôt !

Quelques jours après l’obtention du local qui héberge le Fab Lab Albi, et dans le cadre de la Fête de la Science organisée dans toute la France, une première Journée Portes Ouvertes a été organisée le samedi 10 octobre.

 

Pendant toute la journée, un flot ininterrompu de personnes est passé par le local, des curieux, des personnes très intéressées, des professionnels ; qui pour « enfin voir », qui pour découvrir ou avoir un premier aperçu de ce que Fab Lab veut dire, qui pour voir en direct une imprimante 3D à l’oeuvre.

 

Environ 80 personnes se sont déplacées, en famille, en groupe, tous seuls, pour commencer à s’imprégner de cet esprit propre au Fab Lab.

 

C’était la première journée d’ouverture au public et, à l’évidence, les portes se sont ouvertes pour une longue période.
Bienvenue à tous !

 

Au printemps 2015, la Fondation Orange a lancé un appel à projets solidaires, avec l’objet de soutenir cette année plus particulièrement les associations portant des projets d’éducation et de formation numérique.

Dans le cadre de sa politique de médiation dans le numérique auprès du plus grand nombre, l’association ACNE a répondu présent à cet appel à projets… avec un résultat positif : parmi une trentaine de dossiers déposés auprès de la Fondation, le Comité de sélection a rendu fin juin un avis favorable pour notre projet avec, à la clé, l’octroi d’une subvention qui a permis à l’association l’acquisition de cartes électroniques ArduinoThingz et d’une imprimante 3D Delta eMotion Tech.

Suite à cet accord favorable, l’association a été intégrée dans la dynamique de la Fondation : dans le cadre de la Semaine de la solidarité, organisée du 5 au 9 octobre, l’association ACNE a été invitée à participer à la soirée de clôture le vendredi 9 octobre, sur le site de la Grainerie, à Balma (banlieue de Toulouse). Nous avons fait partie du Village des associations, qui a réuni l’ensemble des entités soutenues en Midi-Pyrénées sur tous les axes de la Fondation Orange ; s’est ensuivi un rassemblement au Théâtre de la Grainerie où les différentes association soutenues ont présenté leur projet et les raisons de leur demande de soutien auprès de la Fondation Orange. Ces présentations étaient agrémentées par des représentations musicales de bonne qualité.

Cette subvention et l’appui montré par la Fondation Orange constituent le premier grand partenariat de l’association, lequel a également permis d’acquérir une crédibilité et une garantie de sérieux auprès d’autres instances et organismes.

L’acquisition du matériel rendu possible par cette subvention a permis une première action de formation et d’information au sein de la Médiathèque Pierre-Amalric d’Albi le 17 octobre dernier.

Nous remercions vivement la Fondation Orange pour cette marque de confiance et pour l’appui démontré. Ils ont contribué à lancer l’activité et le déploiement de l’action de notre association tout en préservant notre philosophie d’action initiale : promouvoir la culture numérique auprès du plus grand nombre dans une démarche de médiation, collaboration, innovation et adaptation aux besoins des différents publics et organismes.

 

SFO-104

Réunion de rentrée de l’Association, dans le cadre de la présentation de notre tout nouveau local du Fab Lab

Lundi 12 octobre, à 20h., dans les locaux d’Innoprod

 

Bonjour à tous !

Comme vous le savez, samedi prochain nous célébrons une journée portes ouvertes au tout nouveau local qui héberge le Fab Lab.
Pour pouvoir discuter tranquillement de ce qu’on peut y faire, des projets, des adhésions, du mode de fonctionnement, nous organisons deux jours après une rencontre pour réunir toutes les personnes intéressées.

L’ordre du jour sera le suivant :

  • Présentation du projet et de son état d’avancement
  • Adhésions
  • Lancement d’un financement participatif via la plateforme Ulule
  • Point sur les événements réalisés / les publics intéressés
  • Point sur le local / appel à “idées”
  • Appel à compétences et à participation
  • Prochaine réunion
  • Apéro / Échange

Nous vous attendons nombreux, avec vos idées, vos questions,… !
Parlez-en autour de vous !

À très bientôt !

L’équipe ACNE.

 

Pour arriver sans encombre : plan d’accès + parking derrière le bâtiment Innoprod, 8, rue Pierre-Gilles de Gennes – Albi.

Questions :

 

 

 

À VOS AGENDAS !

SAMEDI 10 OCTOBRE 2015, fête de la Science

JOURNÉE PORTES OUVERTES
au tout nouveau local accueillant le FabLab Albi

Et très prochainement, RÉUNION DE L’ASSOCIATION
pour concrétiser les adhésions et le mode de fonctionnement
(soyez attentifs à vos e-mails)


 

Cher Amis,

Vous avez été nombreux à vous intéresser à l’association, à ses actions et projets, au FabLab, à la formation, aux événements. Cela nous conforte sur l’idée des besoins existants dans notre ville et dans notre département, et nous vous en remercions !

Nous travaillons d’arrache-pied pour pouvoir concrétiser ce projet d’envergure, et nous avons quelques nouvelles à vous annoncer.

L’association ACNE a enfin obtenu, pour monter son FabLab, un local à Innoprod, baptisé Innoprod’lab. Nous sommes en train de l’aménager, d’installer le matériel et les outils du FabLab.
Il pourra accueillir tous les projets que vous avez en tête.

Nous allons donc démarrer l’aventure, et pour cela nous vous invitons à venir à la Journée Portes Ouvertes qui aura lieu le samedi 10 octobre prochain, dans le cadre de la Fête de la Science (adresse et plan ci-dessous).

Par la suite, de façon à pouvoir vous informer dans le détail, organiser les adhésions, le rythme de fonctionnement, etc., nous prévoyons très rapidement une rencontre pour tout vous expliquer et écouter vos idées, projets, besoins, envies,… Nous reviendrons vers vous dans la semaine pour vous indiquer la date et le lieu précis.

Entre-temps, nous vous attendons samedi prochain pour découvrir votre tout nouveau FabLab ! N’hésitez pas à en parler à vos amis, connaissances et autres personnes intéressées.

Le projet avance et nous comptons sur vous tous pour lui donner une forme et le faire évoluer !

À très bientôt !

L’équipe ACNE.
Mais quelle est cette mystérieuse porte d’entrée ? …
fablab-albi-porte

Laissant passer gentiment l’été, nous avons convoqué la deuxième réunion publique de l’association à la rentrée, le 02 septembre.

Entre-temps, les personnes déjà engagées dans l’association ont travaillé d’arrache-pied pour continuer de faire progresser le projet.

Celui-ci s’est concrétisé au fur et à mesure du travail réalisé, des rencontres, des réunions, ,… et nombre de démarches ont été entreprises dans le sens de la réalisation effective.

A cette rentrée, il y avait en tout 17 personnes, dont une dizaine de personnes déjà présentes dans la réunion précédente. A cette occasion, l’association avait déjà pu acheter quelque matériel et il a été fait la présentation de deux imprimantes 3D et de leur fonctionnement.

Nous remercions l’association Lo Capial de Saint-Juéry qui nous a nous a prêté une salle. Nous avons ainsi pu discuter tranquillement, installer les imprimantes et organiser un petit apéritif rencontre en fin de réunion.

La réunion s’est ouverte avec une présentation des participants sous la forme d’un jeu ; la nouvelle équipe (membres du bureau) a également été présentée.

Un tour de table a permis de rappeler ce qui avait été dit lors de la précédente réunion concernant la notion de Fab Lab, puis nous avons enchaîné sur la question des adhésions et du projet de campagne de financement participatif.

Ensuite, il a été fait un récapitulatif des différentes actions menées durant l’été (démarches administratives et financières, actions pour obtention d’un local, préparation de la communication papier à utiliser dans le cadre d’événements) et des événements où la participation de l’association est prévue, et il a été rappelé la présence active de l’association dans la construction des fédérations de Fab labs régionale et nationale.

Un tour de questions diverses a fait ressurgir quelques sujets prioritaires à traiter : le financement participatif, la communication, les adhésions, l’accès au Fab Lab.

Enfin, des groupes de travail ont été constitués de façon à traiter les différents pôles du projet en profondeur mais toujours de façon collaborative.

L’impression principale lors de cette réunion était celle d’une concrétisation croissante du projet et d’une confiance générale en celui-ci, avec toujours une grande conscience de l’important volume de travail à réaliser pour atteindre petit à petit les objectifs.  

On continue !