Cette année au pôle santé trois projets sont à l’honneur:

  • L’orthèse d’Éric

L’objectif est de réaliser une orthèse releveur de pied qui réponde aux besoins d’Eric. Ce projet a commencé avec le Fablab en 2015 et après plusieurs réflexions et essais de prototypes, devrait se finaliser cette année.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  • L’Adapt’raquette

L’idée de ce projet est de rendre accessibles tous les sports de raquette quels qu’ils soient aux personnes ayant une agénésie (malformation d’un membre) ou une amputation du membre supérieur. Nous avons donc imaginé un prototype, appelé Adapt’raquette, qui s’adaptera aussi bien à toutes formes de manche de raquette qu’à toutes morphologies de membre supérieur. Nous souhaitons fabriquer l’Adapt’raquette et le tester.

  • La prothèse palme

Afin que les personnes amputées de membres inférieurs puissent nager avec des palmes, il est proposé cette année un projet de prothèse palme. Ce projet est issu de deux personnes qui ont eu la même idée alors qu’elles ne se connaissent pas. L’une est une professeure APA qui souhaite faire nager avec des palmes des personnes amputées d’un membre inférieur. L’autre est le président du Comité Handisport, qui a déjà imaginé des prototypes ! Il est confronté au problème de l’eau qui rentre dans l’emboîture de la prothèse et qui à la longue entraîne le manque de maintient de l’emboîture au moignon. L’objectif de ce projet serait de résoudre cette problématique et de rendre la prothèse universelle.

Vous allez sûrement suggérer que ces aides techniques et prothèses existent déjà. Oui, mais elles sont fabriquées par des professionnels et sur-mesure. De plus se sont des produits qui coûtent chers et qui ne sont pas toujours pris en charge, surtout lorsqu’il s’agit de loisirs ! Notre volonté est de rendre tout cela accessible à toute personne.
Ces projets sont riches en rencontres, en réflexions, en partages en compétences et en savoir-faire et ne peuvent donc se faire seuls. Aussi, toutes personnes ayant des compétences dans les domaines de prothèse, prototypage, de mécanique ou autres, ou simplement curieuses et intéressées sont les bienvenues !
La première réunion pour le projet d’Eric aura lieu le 20 septembre à 18h. Pour les autres projets les dates seront communiquées ultérieurement. N’hésitez pas à regarder l’agenda!

Mercredi 15 février, plusieurs personnes se sont réunies à Albilab pour un premier échange sur le challenge I Make 4 my City lancé aux FabLabs Solidaires de la Fondation Orange.

 

Soutenu par la Fondation Orange depuis 2015, FabLab Solidaire depuis 2016, Albilab participe à son premier challenge pour l’édition 2017. I Make 4 my City est lancé chaque année aux FabLabs Solidaires avec pour objectif de réaliser un projet sur un thème défini qui sera open source. Cette année, le thème est : « Le sport pour tous« .

 

Après une soirée de discussion riche en propositions et idées, le projet a commencé à se dessiner. Les participants ont décidé de se tourner vers le handicap et ainsi de réfléchir à la réalisation d’un objet facilitant l’accès au sport à certains types de handicap.

 

Les deux propositions principales sont les suivantes :

  • Outil d’adaptation facilitant le saut en longueur pour les non et malvoyants.
  • Système pour maintenir une raquette de tennis, pingpong, badminton, etc., pour les amputés membre supérieur ou les tétraplégiques bas.

Les idées n’étant pour l’instant pas encore fixées, d’autres peuvent encore être apportées.

 

La prochaine réunion est fixée au 8 mars 2017 à 18h30.

 

Depuis sa création en octobre 2015, Albilab reçoit le soutien de l’association technopolitaine Albi-Innoprod.

Par le biais d’un apport en matériel, d’un prêt de local à titre gratuit et d’un soutien financier, la technopole permet ainsi à ACNE de développer le FabLab et de pérenniser sa structure.

Ce soutien est donc très important pour l’association.

C’est un partenariat fort qui, depuis une année, travaille sur le développement d’un réseau local d’espaces de fabrication au sein du grand Albigeois sous le nom d’Innoprod’Lab.

L’association ACNE remercie grandement la technopole pour son soutien et sa confiance !

portes-ouvertes-albilab

 

logo-innoprod

Le 11 octobre dernier Albilab a reçu le label MIT* par la Fab Foundation.

*MIT : prononcez « ème aïe ti » = Massachusetts Institute of Technology.

Cette labellisation, qui arrive un an après l’ouverture du FabLab, est très importante pour nous car elle certifie la démarche du projet et confirme son adhésion à la charte MIT des FabLabs.

Avoir le label MIT cela signifie faire partie d’un réseau mondial et s’ancrer dans les valeurs chères aux FabLabs. Albilab est très fier de faire officiellement partie du réseau international des FabLabs.

La charte MIT des FabLabs

 

Qu’est-ce que la Fab Foundation ?

Créée en 2009 pour faciliter et soutenir le développement du réseau international des FabLabs ainsi que la création de structures locales, la Fab Foundation est une organisation à but non lucratif propulsée par le programme Center for Bits & Atoms Fab Lab du MIT*. Sa mission est de fournir l’accès aux outils, à la connaissance et aux moyens financiers pour éduquer, innover et inventer à travers l’utilisation des technologies et de la fabrication numérique dans le but de permettre à chacun de faire (presque) tout.

En savoir plus sur la Fab Foundation : http://www.fabfoundation.org/

 

Une belle réunion de début d’automne

Sur le thème « Faire du lien pour avancer ensemble », la présentation de début de rencontre a abordé les thèmes suivants :

  • Présentation d’ACNE pour les nouveaux.
  • Création et mise en place d’un Repair Café – projet présenté par Laura. Volontaires ou objets cassés, contactez-la sur l’email indiqué dans le documents de la présentation.
  • La vie de l’association : ACNE vainqueur du challenge Castorama, ACNE nominée pour les trophées associatifs de La Dépêche du Midi, grosse fréquentation du stand ACNE pendant la Nuit des Chercheurs, ACNE partenaire de la biennale de l’EEAM.
  • Présentation du programme d’octobre que vous pouvez retrouver sur l’agenda.

Téléchargez le support de présentation au format pdf.

Le pot de l’amitié a ensuite permis à tous de discuter, se croiser, réfléchir, rigoler. Le dernier carré des makers s’est retrouvé au Fab Lab pour plus d’échanges et de palabres.

20161004_205711

20161004_212428

20161004_212434

 

Le pôle a ouvert sa première session en présentant un exemple basique de système domotique, composé d’un nano-ordinateur Raspberry Pi et de 2 cartes Arduino, le tout piloté par le logiciel open source Jeedom.
Le système permet déjà de piloter des LEDs, des relais, des capteurs température/Humidité et un capteur de luminosité, ainsi, les personnes présentes, simple curieux ou ayant quelques notions, ont pu découvrir le champ des possibilités de la domotique.

Ce rendez-vous a aussi été l’occasion d’annoncer l’objectif principal du pôle qui devrait permettre aux participants d’apprendre à réaliser une installation domotique par eux-même tout en démontrant les possibilités du travail en équipe : la création d’une maquette de maison entièrement équipée en domotique.

La prochaine rencontre sera l’occasion de définir plus précisément le projet et ses étapes, alors si vous souhaitez participer à ce projet et découvrir comment faire votre propre système domotique, rejoignez-nous le 13 octobre à 18h.

Une super rentrée pour ACNE et Albilab !!

Merci aux plus de 50 personnes qui sont venues pour la soirée rencontre de rentrée ACNE / Albilab !

Non ? Si ! Plus une chaise de libre !

Comme il y avait beaucoup de nouveaux, Kevin a rappelé ce qu’est ACNE, ses objectifs, expliqué son fonctionnement.

Puis il a expliqué ce qu’est un Fab Lab et présenté Albilab, sa communauté, ses équipements et sa place au niveau local, régional et national.

La rencontre s’est poursuivie avec la présentation des pôles par leurs responsables : santé, archi / déco, gaming, drone, environnement, bricolage, numérique, programmation,

Puis Kevin a rappelé les deux axes de développement de l’année à venir : les jeunes et les pros, avec un focus sur les futurs ateliers Maker Kids.

La présentation de l’agenda de septembre a été suivie par un appel à compétence : un jeune chaudronnier des compagnons du devoir veut préparer comme travail final un robot R2D2 et il a besoin d’aide pour la partie électronique / robotique.

Téléchargez le support de présentation au format pdf.

Le pot de l’amitié a ensuite permis à tous de discuter, se croiser, réfléchir, rigoler, jusqu’à tard dans la nuit pour les derniers qui se sont transférés au Fab Lab pour deviser à l’ombre des étoiles.


20160913_210908

Présentation du pôle santé devant une salle comble.

20160913_205101

Kevin face à un public attentif.

20160913_203952

Mini-exposition de créations Albilab.

20160913_204004

Exemples de drones.

20160913_204814

Le projet « doubine » : un porte bouteille réalisé par stratoconception.

20160913_214557

Échanges autour d’un verre.

20160913_231605

Fin de soirée au Fab Lab.

Par Quentin Govignon.

Le début du projet

Pour préparer l’arrivée de mon bébé, je voulais réaliser un portique d’activité personnalisé. Ayant à disposition un grand nombre d’outils au FabLab d’Albi, je me suis lancé dans l’aventure grâce à la fabrication numérique.

Pour ma réalisation, j’avais le choix entre la fraiseuse à commande numérique ou la découpeuse laser. Voulant n’effectuer que des découpes (pas de relief), et cherchant à obtenir le plus de détails en un minimum d’opérations mon choix s’est porté sur la découpeuse laser (format de découpe maximum 600 x 900 mm et laser d’une puissance de 100W). Je me suis ainsi épargné le bruit et la poussière de la fraiseuse CNC. :­)

Pour le matériau j’ai choisi des panneaux de pin d’épaisseur 15 mm, un bon compromis entre l’aspect bois brut et le prix.

Après quelques essais, j’ai trouvé que la découpeuse laser arrivait à couper les panneaux avec une puissance réglée au maximum et une vitesse de découpe de 3 mm/sec. (Le laser peut couper les 15 mm de pin plus rapidement lorsqu’il est bien focalisé, mais il m’a fallu prendre en compte le manque de planéité des panneaux et donc le fait que la focalisation n’était pas optimale partout.) Au cours de mes tests, j’ai aussi observé que le laser avait des problèmes pour découper certains nœuds du bois en raison de la présence d’excès de résine dans ces nœuds, il a donc fallu faire plusieurs tests à blanc en déplaçant la position de départ afin de s’assurer que le parcours du laser éviterait au maximum les nœuds.

Préparation des fichiers de découpe

Pour le profil de la découpe, je me suis basé sur une photo d’un volcan Néo­Zélandais très important pour la tribu de ma femme, afin que notre bébé ait, dès son plus jeune âge, la silhouette gravée dans sa mémoire et qu’il se sente chez lui là­-bas.

jeremy_beckers_________18_

crédit photo: Jeremy Beckers: http://www.visit.taranaki.info/VT/media/Assets/Visit/News/Jeremy_Beckers_________18_.JPG

À partir d’une photo, j’ai utilisé un programme de dessin vectoriel pour vectoriser la photo et en extraire les lignes du contour. Il m’a fallu trouver une photo avec de bons contrastes et aucun nuage qui ne cache les contours du volcan. J’ai ensuite vectorisé la photo en recherchant le réglage du nombre de couleurs qui me donnerait le meilleur tracé du profil avec un minimum de contours.

capture1

Image vectorisée avec 4 couleurs

capture2

Profil du volcan détouré

Une fois le profil extrait, j’ai fait quelques retouches afin de simplifier la ligne de contour et éviter les boucles. Pour le dessous, j’ai récupéré un dessin vectoriel de nuage afin de donner un côté plus aérien.

capture3

Nuage en dessin vectoriel

capture4

Placement du contour du nuage sur le contour du volcan

capture5

Les deux contours assemblés

Après avoir joint les deux contours et enlevé le superflu, j’ai créé des découpes pour y accrocher les mobiles, ainsi que deux encoches afin que le portique s’emboîte sur ses pieds et assurer la stabilité latérale du portique.

capture6

Profil prêt à être découpé

Pour les pieds, je suis parti d’une forme de boomerang, en référence aux origines australiennes du grand­père de ma femme, que j’ai ensuite déformé pour obtenir les mensurations voulues. J’ai ensuite placé en haut deux encoches pour s’emboîter dans le fronton du portique et assurer la stabilité avant­-arrière, et un trou sur chacun des pieds afin d’y placer aussi des petits jouets.

boomerang_10in_ply_3322

Mon inspiration

capture7

Profil des pieds prêts à découper

portique-6

Les fichiers vectoriels à envoyer à la découpeuse laser

Découpeuse laser Arketype Jade L6090.

Découpeuse laser Arketype Jade L6090.

La découpeuse laser d’Albilab

Finitions

Une fois découpé, j’ai décidé de laisser le profil brûlé sur les contours du fronton du portique, pour garder l’aspect brut du volcan et garder tous les détails de la découpe ; j’ai, par contre, poncé les pieds afin d’éliminer les traces carbonisées et d’arrondir les angles.

20160830_155456

Après un début de ponçage des pieds

J’ai ensuite utilisé une teinture chêne moyen sur les pieds afin de rendre le bois plus sombre et rajouter du contraste, avant de cirer toutes les pièces pour nourrir le bois et avoir une meilleure finition. Et voilà:

img_1482

img_1483

Il ne me reste plus qu’à faire mes petits jouets à suspendre personnalisés. :­)

Après 6 mois de réflexions et de recherches, l’équipe du projet orthèse d’Albilab a enfin mis au point et réalisé le prototype de la partie basse de l’orthèse (releveur de pied) qui répondrait aux besoins d’Éric.

Actuellement en phase de test, l’orthèse est portée par Éric tous les jours depuis environ 3 semaines. Au fil des jours d’utilisation, les frottements et différentes contraintes mécaniques ont vu le jour et Éric a pu noter les points positifs et négatifs du prototype et découvrir de nouvelles sensations.

Il a lui-même apporté des modifications notamment sur les ressorts permettant la fonction de releveur du pied qui se sont avérés pas assez puissants.

Le mollet étant constamment en “lutte” avec les ressorts de releveur de pied, il prend du volume et l’orthèse devient étroite. L’idée serait de pouvoir déverrouiller le système en fonction des activités et ainsi limiter cette prise de volume dans le temps.

Les réunions nous permettent de faire le point, d’apporter des modifications au prototype, de les tester et de planifier la suite. Cela a permis également à Éric d’avoir de nouvelles idées et réfléchir sur la possibilité de les réaliser.

Nous entrons maintenant dans une phase qui nécessite des processus de fabrication précis qui doivent être effectués à l’aide de machine outils tels que tours, fraiseuse et mécano soudure.

Nous recherchons des partenaires pour effectuer ces tâches. N’hésitez pas à nous contacter si vous souhaiter nous rejoindre dans cette aventure.


20160615_180523

20160615_180551_001

20160615_180535

C’est une journée exceptionnelle qui a eu lieu samedi à Albilab !

En bref

  • 6h d’animation non-stop.
  • 7 points d’intérêt majeurs présentés au public : le Lab, archi/déco, drones, santé, création numérique, gaming, environnement.
  • Plus de 300 visiteurs qui ont bravé la météo incertaine.
  • Les quartiers à l’honneur avec les projets Minecraft à Rayssac et drones à Lapanouse, réalisés avec la Mairie d’Albi et l’aide de la Fondation Orange.
  • Une soirée VIP tout en délices et en groove de qualité !

Quelques images valent mieux que de longs discours

Tout est prêt… la météo sera-t-elle clémente ?

DSC_6486

Échanges et réflexions sur le stand archi-déco.

DSC_6473

Le stand dédié à l’environnement fait le plein.

DSC_6476

Dans le Lab, découverte de la découpeuse laser.

DSC_6503

Et démonstration en direct de ses capacités.

DSC_6512

High spirit et good vibes autour de la création numérique.

DSC_6494

Le pôle santé avec, en fer de lance, le projet orthèse.

DSC_6429

Où sont les drones ?

DSC_6606

Trier et recycler tu le dois… ou le Migou te mangera !

DSC_6640

Gaming en famille. Open mind.

DSC_6682

Happy people.

DSC_6684

Kevin (ACNE) et Sylvie (Fondation Orange). Un sacré coup de pouce ! Merci pour les quartiers.

DSC_6701

Les jeunes parlent de leur projet – « Les quartiers passent au numérique ! »

DSC_6737

Face à un public attentif.

DSC_6765a

Discussion avec les élus.

DSC_6870

Après l’effort le réconfort – buffet par Sandrine.

DSC_6887

Et surtout un grand grand merci à tous les bénévoles !!!

DSC_6913

Bonne nuit les petits !

DSC_6930

Crédit photo : Jérôme Viviès – anewstory.fr.